Mon avortement Story, peut thé persil provoquer un avortement.

Mon avortement Story, peut thé persil provoquer un avortement.

Mon avortement histoire

L’an dernier, je me suis frappé par un entraîneur de rencontres. je peux’t réclamation naïveté car je savais ce que sa profession était et avait même assis dans une conférence téléphonique alors qu’il a tenté de guider un groupe d’hommes du monde entier dans les jupes de leurs filles ivres locales. Cependant, alors que je repoussais, j’étais aussi intrigué.

Nous avons rencontré lors d’une réunion en 12 étapes. Il était bien parlé et court mais beau. Nous avons commencé trois mois Skype séduction tout en voyageant autour de différentes parties du monde—moi à San Francisco, lui à Rio, moi à Austin, lui à Trinidad. J’appris qu’il avait deux enfants, il DIDN’t montrer exactement pour, avec une femme qu’il verbalement manqué de respect. Il détestait sa mère, et m’a dit comment il a encouragé sa première petite amie à avoir des relations sexuelles avec plusieurs hommes en face de lui, afin de l’aider “processus” un viol collectif qu’elle a traversé les années antérieures. Bien qu’il ait raconté cette histoire avec un sentiment de honte, je dois encore avoir pris comme un signal pour tirer sa révérence.

En une semaine de nous dormir ensemble je l’ai fait cette chose que je déteste que je fais—J’ai vérifié son téléphone. Je sais cela’s une violation de la vie privée. Je sais cela’s horrible. Je sais cela’s malhonnête et de merde. Mais je l’ai fait de toute façon. Ce que je trouve est un e-mail de sa petite amie de longue distance qui a lu, “Je sais que quelque chose cloche. Quelque chose se sent off. je peux’t vous perdez. Si vous voulez me faire perdre du poids, je le ferai. Donnez s’il vous plait’t me laisser. Sans toi, je n’ai rien à vivre.” Je me suis senti des vagues de lavage de nausées sur moi. Je n’t veulent lui dire ce que je’d fait, alors comment pourrais-je l’amener à me dire en quelque sorte. Un peu plus tard, quand il nous préparait le dîner son nom surgit sur son téléphone cellulaire et il a rejeté l’appel. Je portais ce soir-là, comme tout était normal jusqu’à ce que, dans le milieu du sexe, je viens de couldn’t me empêcher de parler.

“je peux’t obtenir sérieux au sujet de vous,” Je l’ai dit, en continuant à le monter avec un rythme lent.

“Tu sais je’m tomber pour vous.” Il leva les yeux vers moi.

“Tu as déjà une copine,” J’ai dit.

“Vous dites que avec une telle conviction.”

“Je dois vous dire quelque chose. Toi’re va être fou.”

“Qu’Est-ce que c’est?”

“J’ai vérifié votre téléphone. Et lire vos e-mails. Je sais que vous avez une petite amie.”

“Comment te sens tu à propos de ça?” Il a attrapé mes hanches de départ pour pousser lentement en moi à nouveau. Il en est ainsi foutu, J’ai pensé.

“je peux’t vous date si vous avez une petite amie,” J’ai dit.

“Je n’étais’t peur de vous connaître. Je craignais de vous dire.”

“Je peux encore’t vous ce jour.” Il m’a poussé hors et obtenu sur le dessus.

“Je comprends que.” Il se pencha et m’a embrassé.

Putain que je fais?

Après nous sommes arrivés, nous sommes séparés. Cette semaine, je commençais à lire un livre que je volais lui, Lust Colère Amour par Maureen Canning, un thérapeute de dépendance sexuelle. Son livre va sur un large éventail de tabous dynamique des relations et des fétiches que ses clients avaient des problèmes avec et met en évidence le scénario d’enfance exacte qu’ils recréent dans leur vie d’adulte. Je pouvais voir clairement qu’un modèle de la mine était d’aller pour les hommes indisponibles. Tous les gars que j’avais jamais daté était soit un ami’s ex, un ex’s ami, venait de sortir d’une relation et avait un ex dans les ailes, ou avait un tas d’amies que je me sentais en concurrence avec.

Deux semaines plus tard, je me suis assis dans son lit. Je me sentais comme si je tirais un muscle de l’estomac. Enceinte, ma tête dit. Alors que les gens normaux seraient peut-être aller à la pharmacie et obtenir un test de grossesse, je décidai au lieu d’écouter de la musique de tambours amérindiens et méditer pour demander mon corps si j’étais effectivement enceinte. Après quelques instants de la pose sur le dos, les yeux fermés, en écoutant le tambour, une lumière chaude chaude est venu par le haut de ma tête, voyage vers le bas de mon corps, puis arrêté ci-dessus mon utérus, fredonnant avec une lumière jaune d’or chaud. Merde, J’ai pensé.

Trois mois avant, je l’avais visité mes grands-parents adoptifs pour les vacances. Ils sont essentiellement mes parents. Je me suis déplacé avec eux à l’âge de 14 ans après mes parents adoptifs se séparent. Ils me file comme, un adolescent toxicomane rebelle, et m’a aimé inconditionnellement. Quand je touché le fond et a obtenu propre à l’âge de 21 ans, ils me accueillis, me laisser savoir que je pouvais aller et venir autant de fois que je voulais, et que je serais toujours avoir une maison avec eux. Cet hiver grand-père&# 39; la mémoire de sautillait vraiment mal et grand-mère avait des étourdissements graves qui gardait sa position assise la plupart de la journée. Alors que sa santé mentale était très bien, son déclin a été. Alors que son physique de sa santé était très bien, la sienne était en déclin. Tout ce qu’il voulait faire était de faire des promenades, qu’elle ne pouvait&# 39; t faire, et elle a juste besoin d’aide autour de la maison, qu’il ne pouvait&# 39; t gérer. J’ai eu un effondrement total à la perspective d’entre eux meurent.

Je me suis assis et a écrit grand-mère une lettre de quatre pages en lui disant combien elle a changé ma vie. Des larmes coulaient de mes yeux que je tapais mes craintes qu’elle allait mourir avant que je trouve un partenaire, avant d’apprendre à cuisiner et de devenir un parent. Je lui ai dit qu’elle était la meilleure maman I&# 39; d jamais eu, et a été la seule personne que je sentais que je pouvais apprendre ces compétences de vie à partir. Donc, depuis que je ne pouvais’t le contrôle quand elle est morte ou lorsque j’ai trouvé un partenaire, pourrait-elle s’il vous plaît répondre aux quatre questions suivantes douzaine dans les catégories suivantes: être un bon partenaire; cuisine; jardinage; et le rôle parental.

La lettre faisait pleurer. Le lendemain, elle m’a assuré que je serais bien, puis se dirigea vers ma tante et son oncle&# 39; la maison et leur a demandé d’intensifier que mes figures parentales quand son grand-père et passé. Ce ne était pas&# 39; t la réponse que je pensais. J’espérais un livre écrit à la main / poings liés—une Guide to Life pour le floozy, tatoué, petite-fille.

Quand je trouvais que j’étais enceinte, je pensais, Ceci est l’occasion d’avoir grand-mère me apprendre tout. Je pourrais revenir dans le studio à côté de leur maison et elle pouvait me apprendre à être une bonne mère, je pouvais apprendre à cuisiner et le jardin, et je voudrais traiter de la chose partenaire d’une journée. Comment fucked up pourrait être un enfant si elle a été amenée dans une vie où cette femme existait?

Je texted l’entraîneur de datation une photo de deux tests de grossesse positifs assis sur mon bureau. Le téléphone sonna immédiatement.

“Hey,” J’ai répondu.

“Salut. Euh. Sensationnel.”

“Ouais,” J’ai dit.

“Eh bien, qu’est-ce que vous voulez faire?” Il a demandé.

“je’ne suis pas sûr. Je pense que je veux le garder.”

“Je don’t veulent le garder,” il a dit.

“Sensationnel. D’ACCORD. Cool.” J’ai été stupéfait par son brusquerie. Ce fut le gars qui à un moment donné, dans les affres de coït, m’a demandé si je voulais avoir ses bébés.

“Cool? Qu’est-ce que ça veut dire?” il a dit.

“Cela signifie cool. Je vais vous dire ce que je décide,” J’ai dit.

“Je peux être une partie de cette décision.”

“Tu es. Vous Exprimé votre opinion et je vous ferai savoir ce que je décide.”

“OK, eh bien, il va me toucher aussi.”

“Je vais payer pour toute procédure.”

“D’accord? Est-ce un oui?” Il a demandé.

“Il’s une—Je vais vous dire ce que je décide.”

Nous avons suspendu. Je suis tombé malade.

Avec chaque jour qui passe je me sentais mon quart de travail du corps et du changement, comme il y avait de l’électricité en moi. Bien que ce type était clairement pas le candidat idéal pour être le père de mon futur enfant, d’une certaine manière, il se sentait toujours droit à aller de l’avant. Je courus le décompte et a noté que, à 28 ans avec sept années propre et sobre, je suis plus âgé que l’un de mes membres de la famille biologique étaient quand ils avaient leurs enfants, et je suis je l’espère plus sain d’esprit, au moins sur le front de la drogue, plus , j’ai eu une carrière semi-succès. Ils étaient tous des signes que je indéniablement inching vers l’âge adulte.

Ensuite, j’ai appelé grand-mère, l’être humain le plus stimulant sur la planète. J’avais déjà un billet pour aller en Californie cette semaine pour son 80 e anniversaire et moi avons décidé qu’il serait préférable de lui dire au téléphone, sauvant ainsi ma mémoire la cicatrice permanente de toutes les réactions faciales inédites.

"Frankie!" elle haletait. "Vous êtes une femme instruite!"

“je connais…” J’ai dit.

"Oh, je suis vraiment déçu.”

Mon cœur a chuté.

“Eh bien, je ne&# 39; t pensent qu’il&# 39; s une bonne idée, mais il&# 39; s votre décision."

Prenez conseil auprès des gens qui ont ce que vous voulez est une phrase 12-Step commun. En d’autres termes, don’t demander l’infidèle pour obtenir des conseils sur la fidélité ou la faillite comment gérer l’argent. Grand-mère avait ce que je voulais—un partenariat de 58 ans incroyablement aimant et une famille merveilleuse.

Je me suis envolé pour la Californie pour voir grand-mère, en décidant immédiatement de prolonger mon voyage indéfiniment pour comprendre ce que le baiser que je faisais avec ma vie. Je suis allé chez eux pour trouver Grandma cuisson dans la cuisine. Elle a arrêté la cuisson, est venu et m’a enveloppé dans ses bras.

“Oh, Frankie," dit-elle. “Je suis désolé que vous allez à travers cela.” Je commençai à pleurer et couinais un haut perchée, “Je vous remercie. Je t’aime.”

“Nous t’aimons aussi.” Dit-elle. “Il y a des cookies dans le garde-manger.”

La semaine prochaine j’exploré le sujet sous tous les angles possibles avec presque chaque personne que je suis venu en contact avec. Garder le bébé; Don’t garder le bébé; donner le bébé en adoption; donner le bébé à un ami proche; donner le bébé à un couple gay; garder le bébé; Don’t garder le bébé. Je suis allé déjeuner avec le gars qui je’d été embrassait dans les mois à San Francisco avant de s’imprégné. Il était un gars britannique attirante qui cuit la nourriture gastronomique, aimé de tirer des armes, avait un grand sens de l’humour, et a eu une carrière stable avec une société de technologie créative. Il était celui que je devrais avoir obtenu frappé par.

“Il’s OK. Laisser’s juste avoir des relations sexuelles jusqu’à ce que nous frappons le bébé lâche,” at-il dit sur la nourriture indienne, que je vomissais plus tard vers le haut. Il rit. Je fus repoussé.

Je suis allé à une femme’s réunion, la première réunion I’d est entré dans les années antérieures—fucked up et sans espoir. Je pleurais à eux, honteux et embarrassé par ma situation. Deux femmes dans leur 40s voulaient adopter le bébé, une troisième femme me serra dans ses bras et les larmes versé sur ses joues. Elle venait avorter des jumeaux le mois dernier, elle a dit. Un ami proche m’a conduit à la maison et dit tout droit qu’elle pensait que je devrais avoir un avortement.

“Je crois vraiment quand nous avons une génération entière d’enfants mis au monde parce qu’ils sont recherchés, désespérément voulu par leurs parents, le monde changera.” didn’t Je veux cela? Était-elle ramasser sur quelque chose que je n’étais&# 39; t? J’ai pensé. “je’m inquiète également que Ian et je vais finir par élever le bébé.”

Cela était possible. Elle et son mari étaient mon premier choix des parents potentiels.

Sur mon chemin à ma troisième séance de thérapie, je me suis arrêté dans une agence d’adoption. Après avoir quitté l’agence, j’ai appelé l’entraîneur de rencontres.

“Que pensez-vous de l’adoption? Il y a tellement de grands couples homosexuels à San Francisco. I a été adopté et ma mère adopté est adopté. Cela pourrait être vraiment cool. Nous pourrions aider à démarrer une famille.” Je roula mes pensées, excité.

“Frankie. Non, je don’t veulent mon bébé élevé par quelqu’un d’autre,” il a dit.

“Vraiment? Tu voulais moi d’avoir un avortement, mais vous ne’t veulent le bébé adopté?” J’ai demandé.

“Non! Il’s totalement différent. Si le bébé est là, je veux soulever. Je veux être une partie de sa vie.”

“Donc, vous êtes OK avec moi rencontrez alors?” J’ai dit.

“Non, je don’t veulent que vous l’avez et je don’t veulent elle a adopté," il a dit.

“Vous plaisantez.” Je le détestais.

Je suis allé à mon thérapeute et lui ai parlé de l’agence et l’appel téléphonique et pleuré.

"Que voulez-vous pour votre vie?" elle a demandé, perché sur le bord de sa chaise. “Plus que tout, ce que vous faites vraiment vouloir?”

"Je veux terminer mon livre, voyager autour du monde, faire de l’art, et de tomber en amour avec une personne que je peux construire une vie avec.”

“D’accord,” elle soupira. “Aucune de ces choses se composent d’avoir un bébé en ce moment. Frankie, vous avez eu tant de liens inachevés dans votre vie—ne sachant pas où vos parents étaient la plupart de votre enfance étant un majeur un. Donner ce bébé à l’adoption semble créer un autre lien ouvert. je&# 39; suis sûr qui se sent familier pour vous, mais je veux que vous pensez à ce que vous voulez vraiment pour vous-même. Ceci est une occasion de vous faire une priorité d’une manière que vos parents ne l’ont fait, d’une manière qu’ils couldn’t."

Mon plan était de nommer son Odessa. Elle se sentait comme une fille, sur la base de la fréquence de mes vomissements. Elle aurait été de 25 pour cent du Japon, 25 pour cent ardent blanc républicain, et 50 pour cent hippie libérales gitane. Si la dépendance est génétique, elle aurait sûrement eu.

Comme un adolescent, je ranted en classe sur la façon dont ma naissance mère aurait eu un avortement. “Il’s pas une question de haine de soi,” Je dis à mes camarades de classe, “je’m heureux I’m en vie, mais il’s une question de pratique—toxicomanes shouldn’t ont des bébés.” Je ne pensais pas être aux prises mes propres jugements couplés avec des élancements constants de panique et la peur de ce que les autres pensent de moi. Je suis pétrifié—non seulement que vous me juger et rappeler quel idiot j’étais pour tomber dans le lit, encore une fois, avec le mauvais gars, mais aussi la peur que vous’D penser à moi comme un fou pour croire que je pouvais être un parent.

Je suis allé à la maison après la thérapie et dit grand-mère que je’d changé d’avis et a décidé de se faire avorter. Elle me serra dans ses bras. “Je pense que vous êtes la bonne décision.” Je suis allé dans ma chambre et sorti quelques heures plus tard avec un plan.

“Donc, il y a toutes sortes de techniques d’avortement hippies en toute sécurité sur Internet,” Je dis grand-mère pendant qu’elle préparait le dîner. “On dit que si vous buvez du thé de persil super concentré, la surcharge de la vitamine C va naturellement rejeter la grossesse.”

Elle me lança un regard les yeux écarquillés avant haussant les épaules et d’atteindre à l’armoire de livres de cuisine pour tirer vers le bas Rodale’s Illustrated Encyclopedia of Herbs. Elle posa sur le comptoir et ouvrit à l’entrée de persil. “Les Romains sont dit avoir utilisé le persil à partouzes pour couvrir l’odeur de l’alcool sur le souffle tout en aidant à la digestion. Les Grecs associaient le persil avec l’oubli et la mort.” Nous hocha la tête à l’unisson.

“Eh bien, je dois le persil dans le jardin qui’s sur le point de monter en graine, mais êtes-vous sûr de don’veulent t juste aller à Planned Parenthood?” Grand-mère a demandé.

“Je vais aller à Planned Parenthood, si ce n’t travail. Je veux essayer ça. Il se sent tout witchy et païenne. Il se sent bien,” Je lui ai dit que si j’avais une boussole interne digne de confiance.

“D’accord,” Grand-mère haussa les épaules. Elle saisit la tondeuse et m’a montré où le persil était dans le jardin.

Une partie de l’instruction I hadn’t mentionné à grand-mère consistait à mettre le persil mon vagin. Elle ne’t besoin de savoir tout. Je me suis dit. Après lavage de la plante, en tirant les feuilles les tiges, l’eau bouillante pour faire le thé, je me sprigged et attendu. Drank thé. Et attendu un peu plus.

Dix-huit heures plus tard, je commençais à saigner. Pas de crampes, juste une série rose clair quand j’essuyé. J’ai eu une séance de thérapie programmée alors je suis entré dans la ville, a rebondi dans son bureau, et a annoncé que je devais le persil mon vagin.

“Attendez! Quelle! Frankie, aller à l’hôpital!” dit-elle.

“Vraiment? je suis sérieux’est juste la vitamine C—ça peut’t être que dangereux et je’m ne saigne pas beaucoup,” Je l’ai dit, affalé sur son canapé comme un enfant.

“S’il doesn’t travail que vous pourrait avoir un bébé persil muté!” dit-elle.

“D’ACCORD,” Je soupirai.

Je suis allé dans la salle de bain, enlevé mon branchette et rincé, puis conduit à l’hôpital. Je leur ai dit que je saignais mais gardé le silence au sujet du persil. Après une visite de six heures poivré avec des amis, la nourriture, et une échographie, on m’a envoyé à la maison.

Le lendemain, j’ai appelé l’entraîneur de rencontres. Il a offert de prendre l’avion pour l’avortement. Je n’t veulent lui là-bas. Je n’t veulent penser à ce qui était arrivé, ou toutes les façons je le haïssais, ou pire—les quelques manières que je toujours l’aimaient. Je fus repoussé par la partie de moi qui voulait encore lui comme moi et que vous voulez ce bébé, même si elle était tout faux. Je détestais cela.

Le jour de la procédure à un ami qui avait offert d’adopter le bébé m’a amené à la clinique.

“Voulez-vous me annuler mes rendez-vous?” elle a demandé.

“Non, merci bien. Je me sens OK faire cela seul.” Nous nous sommes embrassés.

J’ai appelé mon parrain en 12 étapes—une infirmière avec plus d’une décennie dans la récupération et deux enfants de son propre. “Comment allez-vous?”

“Triste. Je don’t sentir comme je l’ai décidé d’avoir un avortement, je me sens comme je l’ai décidé de faire confiance aux gens qui me aiment le plus.”

“Toi&# 39; ll passer par toute une gamme d’émotions. Comment vous sentez-vous au sujet de la prise de médicaments contre la douleur?”

“Oh, je me sens bien à ce sujet.”

“OK, bien. Eh bien les toxicomanes rechute sur meds de douleur. Dites-leur que vous êtes dans la récupération puis appelez-moi et laissez-moi savoir quelles sont les options qu’ils vous donnent des médicaments.”

Je dis à l’infirmière au comptoir. “Il y a trois options.” Elle sortit une feuille de papier. “Vous pouvez prendre deux Vicodin maintenant, avec une prescription Vicodin à remplir plus tard. Ou, un Valium maintenant pour l’anxiété, ainsi que deux Vicodin, avec une prescription pour plus tard. Ou un tir fentanyl administré par voie intraveineuse juste avant la procédure, avec 800mg ibuprofin pour la suite.”

Mon estomac tordu. Elle me tendit la feuille. Je suis parti et a appelé mon parrain dos.

“Eh bien, le Fentanyl se mettra en rapide et s’user rapidement,” dit-elle. “Le Vicodin prendra un certain temps pour lancer et vous’ll faut faire attention à ne pas retomber sur la prescription plus tard. Vous sentez-vous anxieux? Pensez-vous que vous avez besoin du Valium?”

“J’aime Valium, mais je ne’t sentir anxieux, donc je suppose que je don’pas besoin, et je don’t pense que je devrais prendre la maison de la drogue dans le cas où je décide de simplement les manger tous les bonbons comme,” Je demi-plaisanté. “De plus, je ne la drogue prises, honnêtement, le Fentanyl genre de sons comme une bonne idée. Mais peut-être que’s fou. Qu’est-ce que tu ferais?”

“Je serais probablement prendre le Fentanyl,” dit-elle.

“D’ACCORD. je pense que’ce que je veux faire.”

“D’accord. Appelez-moi par la suite et laissez-moi vous sais’re OK.”

je&# 39; D toujours imaginé des avortements à être une expérience horrible avec un aspirateur d’atelier coincé entre vos jambes sucer tout œuf fécondé, manquant de peu le système de l’utérus et de la vessie entière. Une infirmière a appelé mon nom, me conduisit dans une salle d’opération, et m’a dit de se déshabiller de la taille vers le bas. Mon estomac retourné et tordu. Après un moment, un médecin et deux infirmières différentes, toutes des femmes, est venu dans la salle. Ils se sont présentés et ont décrit ce qui se passerait au cours de la procédure. Une des infirmières était là pour me tenir la main et de me réconforter, tandis que le médecin et l’autre infirmière effectué l’avortement. Ils ont demandé si j’avais des questions.

“Est-ce qu’il y aura de bruit?” J’ai demandé.

“Peut-être un bruit de cliquetis faible, mais rien de trop perceptible.”

“Donc, pas de magasin vac?”

Ils ont ri, dit non, et m’a demandé de se coucher sur la table pendant qu’ils faisaient un sonogramme. Je tenais la première infirmière’s main.

"Voulez-vous voir le sonogramme?” demanda le docteur. Je regardai ma main-infirmière.

"Je ne devrais&# 39; t, devrais-je?" Elle m’a donné un doux sourire. "Qu’est-ce que les gens normaux?"

"Certaines personnes ne veulent le voir et certains don&# 39; t," la main-infirmière.

"Je fais, mais je ne&# 39; t pense que je&# 39; m censé." Je regardai entre leurs faces d’orientation.

"Il est entièrement à vous," le docteur a dit. Je pris une grande respiration.

"Je veux le voir," J’ai dit.

Ils ont imprimé une image en noir et blanc avec deux sonogramme photos côte à côte, et là, en moi, était-ce tout petit haricot d’une chose. Je sentis mon cœur élargir et une grande explosion électrique de chaleur venu sur moi. Il est tout OK. Il est tout va être OK. Sans paroles, je sentais cette petite âme dire que nous étions cool, que nous&# 39; D se réunir à nouveau, et il n’y avait rien à craindre.

“Puis-je prendre une photo de celui-ci?” J’ai demandé.

“Nous pouvons vous donner une copie de celui-ci si vous signez un formulaire de décharge,” le médecin sourit.

“Oui!” Je regardai l’impression de sourire.

Je pose sur la table et l’infirmière mis le IV dans mon bras. Je fus frappé d’admiration pour ce personnel des saints: les femmes qui aident d’autres femmes marchent à travers l’une des la plupart des décisions déchirantes de leur vie. Comme les médicaments ont commencé à couler, je commencé à parler. "Ma grand-mère et grand-père ont rencontré au collège dans une classe espagnole et fait une vie comme potiers mais vraiment il était un architecte et. grand-mère aime… moi… mais elle n’t pensent…" Sensationnel, Je pensais immédiatement, je’m de haut. Les stores blancs ont commencé à rouler vers le haut et vers le bas comme une chaîne de télévision mauvais. Je pris une profonde inspiration.

“Man, j’aime la drogue," Je soupirai.

"Je don&# 39; sais pas ce que le gros problème est… avec des médicaments. c’est bien. ” Mon audition a commencé à faire écho. “Cette est probablement… le gros problème… que je don&# 39; t pensent… il’s… un gros… traiter.”

Je levai les yeux loucher à l’infirmière me tenant la main.

“Oh yeah! je… ont sept ans… propre et sobre. C’est ma première fois… faire les médicaments… en plus de. SEPT. années… je&# 39; m recoveeery," Je marmonné.

Un éclair de panique se répandre dans tous les trois femmes’s faces.

"Oh… Don&# 39; t vous inquiétez… J’ai parlé à mon parrain… J’ai fait… et les autres dames là-bas," Je hochai la tête vers la porte.

Après la procédure a été fait, je me levai et un filet de sang abattu ma cuisse à mon genou puis à mon mollet. Je baissai les yeux et rapidement vomi. Le médecin a attrapé des serviettes en papier. “Dans Native American… cérémonies…” J’ai dit, “Cette’s appelé Aller mieux. ” Je regardai le splash de vomi. “Joli.”

En savoir plus sur l’avortement:

RELATED POSTS

  • Je peut être un peu Obsessed avec …

    Seize goujons de nez et un trou. Maintenant que je peux changer mes bijoux sans l’envie de défaillir (99% du temps), je pense que je # 8217; ve obtenu obsédé. Je suis toujours combattu l’envie…

  • L’avortement littéraire, l’avortement à base de plantes sans danger.

    L’avortement littéraire Références dans les textes et les textes sur (principalement) des femmes littéraires littéraires, aux femmes proxénétisme avortement. Un grand merci à des correspondants…

  • Mon intestin est bloqué, que peut …

    Mon intestin est bloqué, ce qu’on peut faire? navbar Menu Mon intestin est bloqué, ce qu’on peut faire? 26/03/2007 10:49 par davids34 Je dois normalement entrailles très actifs. 3 ou 4…

  • I Have Carcinome basocellulaire peut …

    I Have Carcinome basocellulaire et encore remporté # 8217; t éviter le soleil Carcinome basocellulaire ISN # 8217; t aussi effrayant, alors ne # 8217; t Freak Out. Le diagnostic se terminant…

  • avortement naturel, des moyens naturels pour l’avortement.

    l’avortement naturel? Nouveau membre 9 ans sur place 5 messages Je suis 17 ans et je suis encore au lycée. Je suis enceinte de 2 mois et je ne sais pas quoi faire. Mes parents ne savent pas…

  • Comment l’art peut vous aider à gérer …

    La polyarthrite rhumatoïde / comment l’art peut aider à composer avec la douleur chronique Tia Borkowski 0 Vues 2 Commentaires art. la douleur chronique. RA. rhume. la polyarthrite rhumatoïde ….

Laisser un commentaire